Covid-19

31 cas de COVID-19 : Le Ghana tire la sonnette d’alarme

Accra, 02 mai 2024 (Lomé Actu) – Le Service de santé du Ghana (GHS) a tiré la sonnette d’alarme face à la récente augmentation du nombre de cas de COVID-19, avec 31 nouvelles infections signalées, ce qui a conduit à une réponse proactive pour contenir la propagation du virus.

La résurgence des cas de COVID-19 au Ghana a incité les autorités sanitaires à lancer une vaste campagne de vaccination. Le docteur Kwame Amponsah-Achiano, responsable du programme élargi de vaccination au GHS, a souligné que si la détection d’une trentaine de nouveaux cas est significative, il n’y a pas lieu de s’alarmer outre mesure. « Le COVID-19 fait désormais partie de notre réalité », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Accra.

Un nouvel élan pour la vaccination contre la Covid-19 au Ghana

Dans un effort concerté pour combattre le virus, le GHS a annoncé une campagne nationale de vaccination qui débutera le 4 mai et se poursuivra jusqu’au 10 mai 2024. Cette campagne est particulièrement cruciale pour la région du Grand Accra, qui a connu le plus grand nombre de cas récents.

Le Dr Franklin Asiedu-Bekoe, directeur de la santé publique au GHS, a indiqué la nécessité d’une large participation à l’effort de vaccination. « Les cas sporadiques signalés à Accra et dans d’autres régions soulignent l’urgence pour les Ghanéens de se faire vacciner », a-t-il fait remarquer lors de la réunion d’information.

La prochaine campagne de vaccination fait partie d’une série de mesures. Celles-ci visent à immuniser la population et à minimiser le risque de nouvelles infections.

Lire Aussi