moov portabilité moov portabilité moov portabilité

Algérie : Le procès de l’attaque terroriste d’In Amenas encore reporté

Lomé Actu, 28 mai 2024-   Le procès de l’attaque terroriste du site gazier de Tiguentourine, près d’In Amenas en Algérie, brièvement ouvert lundi matin a été renvoyé au mois d’octobre.

Le report des audiences a été demandé par l’un des quatre accusés en raison de l’absence de son avocat, ce qui a été accepté par la cour.

Les accusés comparaissaient pour des charges liées à l’appartenance à un groupe terroriste armé, la prise d’otages, les homicides volontaires avec préméditation, les guet-apens et la détérioration de biens de l’État, suite à l’attaque survenue en janvier 2013 lorsque des terroristes ont pris en otage les employés du site gazier d’In Amenas.

Une offensive qui a provoqué la mort de 38 otages et 29 terroristes lors de l’opération de sauvetage menée par les forces armées algériennes. La sœur d’une victime française présente en tant que partie civile à Alger se dit profondément attristée par ce report inattendu du procès qui cherche à éclaircir les circonstances de la mort de son frère lors de l’attaque terroriste.

Parmi les défis auxquels les autorités judiciaires algériennes devront faire face pour la prochaine session des assises criminelles en octobre, figure la convocation de nombreux témoins, parties civiles et membres de la défense, dont près de 700 employés et plus de 130 expatriés de 26 nationalités travaillant sur le site appartenant à BP et à une société de pétrole algérienne.

Un second dossier concernant les membres du commando terroriste en fuite depuis 11 ans sera également jugé. Cela laisse déjà entrevoir des défis logistiques importants pour le bon déroulement des procédures judiciaires relatives à cette tragique attaque terroriste en Algérie.

Lire Aussi