Angleterre : En prison pour avoir envoyé son pén!s sur Whatsapp

Cette décision de justice est une grande première. Un homme a été condamné par la justice britannique, ce mardi 19 mars, à quinze mois de prison pour avoir envoyé sur WhatsApp une photo de son pénis à deux femmes, dont une mineure de 15 ans.

En Angleterre la nouvelle infraction sur l’exhibition sur internet vise des personnes envoyant des images sexuelles non sollicitées, en particulier des photos de parties génitales, sur les réseaux sociaux, les applications de rencontre ou en Bluetooth

Cet homme de 39 ans, Nicholas Hawkes a été placé en détention dans la foulée du jugement rendu par le tribunal de Southend, dans l’Est de l’Angleterre. Il devra rester en prison 66 semaines, soit environ quinze mois. Cette condamnation est une première en Angleterre et au pays de Galles, où une loi faisant de ce type d’exhibition sexuelle sur internet une infraction a été adoptée en janvier.

L’homme inscrit au registre des délinquants sexuels

Le 9 février, Nicholas Hawkes a envoyé une photo de son pénis en érection à une adolescente de 15 ans et à une femme majeure. Cette dernière a fait une capture d’écran, qu’elle a ensuite présentée à la police.

Lors d’une précédente audience, il a plaidé coupable d’avoir envoyé une photographie de parties génitales dans le but de provoquer inquiétude, détresse ou humiliation.

Il était déjà inscrit au registre des délinquants sexuels après avoir été reconnu coupable l’an dernier d’activité sexuelle avec un mineur de moins de 16 ans et d’exhibition.

Lire Aussi