Togo/Education : Le professeur Kokoroko recrute de nouveaux élèves-professeurs

BECE au Ghana : Plusieurs enseignants arrêtés en plein examen pour…

Lomé Actu, 11 Juillet 2024 – Dans le cadre d’une répression contre les fraudes aux examens, seize enseignants ont été arrêtés dans divers centres au Ghana pour avoir violé les règlements lors de l’ examen du certificat d’éducation de base (BECE) en cours.

Les enseignants, qui étaient en poste dans différents centres d’examen, sont accusés de se livrer à des activités qui compromettent l’intégrité du processus d’examen.

Lire aussi  Terrorisme au Burkina Faso : Ibrahim Traoré menace Talon et Ouattara

Certains surveillants ont violé ces règles tandis que d’autres ont tenté de répondre aux questions des candidats.

Selon le responsable des affaires publiques du WAEC, John Kapi, cette décision était erronée car elle n’aide pas le Conseil à évaluer correctement le potentiel du candidat.

Il a déclaré que quelques enseignants ont été arrêtés par le Bureau national du renseignement, ajoutant que les coupables ont tous été signalés à la police du Ghana et qu’ils sont en garde à vue, ajoutant que les individus seront traduits en justice.

Lire aussi  Cameroun : L'opposant Maurice Kamto convoqué par la justice !

De plus, ces enseignants ne seront plus sollicités pour superviser un quelconque examen du WAEC.

Le BECE est un examen essentiel pour les élèves du premier cycle du secondaire au Ghana, déterminant leur éligibilité à l’enseignement secondaire supérieur.

Les examens de cette année, qui ont débuté le 8 juillet 2024, ont vu la participation de plus d’un demi-million de candidats à travers le pays.

Lire aussi  Urnanium : Le Niger retire le permis d’exploitation à GoviEx

Lire Aussi