Brice Laccruche : Le procès de l'ex-bras droit d'Ali Bongo reporté sine die

Brice Laccruche : L’ex-bras droit d’Ali Bongo attend toujours d’être fixé sur son sort

Lomé Actu, 18 juin 2024- Le procès de Brice Laccruche Alihanga, ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo au Gabon, a été reporté sine die par la Cour criminelle spéciale à Libreville.

Accusé de détournement de fonds publics, blanchiment des capitaux et association de malfaiteurs, Laccruche a dû être hospitalisé à Libreville pour des problèmes de santé graves, ce qui a entraîné son évacuation en France le 15 juin.

Malgré sa participation aux audiences et ses dénégations des accusations portées contre lui, les magistrats ont décidé d’interrompre la procédure en raison de son incapacité à subir un interrogatoire. Le président de la Cour a reconnu l’incapacité de Laccruche à continuer le procès en raison de son état de santé, jugeant nécessaire de différer la suite des audiences.

Les médecins ayant interdit tout interrogatoire en raison de la gravité de sa condition, la décision de renvoi sine die a été prise par la cour, malgré les recommandations du procureur et des avocats de l’État de poursuivre le procès.

Lire Aussi