moov portabilité moov portabilité moov portabilité
Burkina Faso : Disparition de militaires, explosion, attaque... La tension monte

Burkina Faso : Disparition de militaires, explosion, attaque… La tension monte

Lomé Actu, 17 juin 2024- Au Burkina Faso, le silence persistant des autorités suscite de nombreuses interrogations après une série d’incidents sécuritaires.

Les détonations près de la présidence et la disparition d’une centaine de militaires dans le nord-est du pays ont soulevé des inquiétudes, mais aucune communication officielle n’a été faite pour expliquer ces événements.

Alors que le groupe lié à al-Qaïda, le Jnim, a revendiqué l’attaque de Mansila, les autorités de transition burkinabè n’ont pas réagi à ces violences et laissent la population dans l’incertitude. Le capitaine Ibrahim Traoré, chef de l’État par intérim, est apparu publiquement à deux reprises depuis l’attaque de Mansila, mais n’a pas abordé les événements sécuritaires.

Son silence ainsi que celui du gouvernement soulève des questions sur la gestion de la situation. La population reste dans l’attente de clarifications sur les raisons des explosions à la télévision publique et sur la mise en alerte générale lancée par le chef d’état-major général des armées.

Lire Aussi