"C'est une mascarade électorale", Nathaniel Olympio après les résultats des élections

« C’est une mascarade électorale », Nathaniel Olympio après les résultats des élections

Lomé Actu, 07 mai 2024- Lors des élections régionales au Togo, le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) dirigé par le président Faure Gnassingbé, a remporté une victoire écrasante en décrochant 137 sièges sur les 179 en jeu.

Cette domination aux élections régionales fait suite à leur succès aux législatives. Malgré les accusations de fraude de la part de l’opposition, les autorités électorales ont annoncé ces résultats provisoires, soulignant une participation de 61%. Les partis d’opposition ont obtenu 39 sièges et les indépendants trois, tandis que les résultats doivent encore être confirmés par la Cour constitutionnelle et la Cour suprême.

Les réactions de l’opposition ne se sont pas fait attendre. Paul Dodji Apévon, président des Forces démocratiques pour la République (FDR) et Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais (PT), ont dénoncé ces élections de « hold-up électoral », d’humiliation et de « mascarade électorale ».

En revanche, des observateurs internationaux ont salué le déroulement des élections. Ces scrutins interviennent après une réforme constitutionnelle rapide qui a modifié le système politique togolais, passant d’un régime présidentiel à un régime parlementaire.

Cette réforme a consolidé la position du président Gnassingbé en tant que chef du parti majoritaire à l’Assemblée, suscitant des inquiétudes au sein de l’opposition quant à sa longévité au pouvoir.

Lire Aussi