Niger : RFI et France 24 suspendues
(Photo by AFP)

Convoi Militaire à Gaya : La Frontière Bénin-Niger sous Haute Tension

Niamey, 19 septembre 2023 (Lomé Actu) – Une foule nombreuse a acclamé le passage d’un convoi militaire à Gaya, ville frontalière entre le Bénin et le Niger . Des slogans hostiles à la France et à la CEDEAO ont été entendus, témoignant de la tension persistante dans la région.

La situation s’est envenimée depuis que les 15 pays membres de la CEDEAO ont accepté de déployer une « force en attente » pour restaurer un régime démocratique au Niger, si nécessaire par la force. En réaction, le Niger a renforcé ses positions à la frontière.

Pourtant, les résidents locaux, comme El Hadj Moussa Ibra, restent relativement calmes malgré le déploiement militaire. Il a rappelé des précédents déploiements similaires dans la région.

Ce déploiement a eu lieu un jour après que le Niger ait rompu un accord de coopération militaire avec le Bénin. Les désaccords persistent entre la junte au pouvoir au Niger et ses voisins de la CEDEAO.

Hamada Oussani, un acteur de la société civile, a déclaré que ce déploiement a rassuré la population de Gaya, qui craignait initialement que les troupes et le matériel militaire ne soient insuffisants. Il a souligné que l’État avait pris des mesures pour faire face à la situation.

La junte au pouvoir au Niger a accusé le Bénin d’autoriser un stationnement militaire en vue d’une agression présumée orchestrée par la France avec la complicité de certains pays de la CEDEAO. La tension demeure palpable dans la région malgré les apparences de calme.

Lire Aussi