moov portabilité moov portabilité moov portabilité
Crise en Haïti : La police promet une réponse ferme aux gangs

Crise en Haïti : La police promet une réponse ferme aux gangs

Lomé Actu, 09 juillet 2024- La violence des gangs armés en Haïti a repris de plus belle, avec de nouveaux enlèvements signalés durant le week-end, dont celui d’un entrepreneur.

Face à cette situation alarmante, la police haïtienne, soutenue par les forces de police kenyanes arrivées en renfort dans le cadre de la Mission multinationale de soutien à la sécurité en Haïti (MMSS), a annoncé des opérations imminentes pour démanteler les gangs.

Le directeur général de la police nationale, Rameau Normil, a assuré que ces opérations « peuvent être lancées à tout moment », sans préciser la date ni la méthode pour des raisons stratégiques. Les policiers kényans, présents en Haïti depuis fin juin, se sont engagés à aider le pays à retrouver la paix et à établir un État de droit.

Malgré cette promesse, les détails concernant l’arrivée du prochain contingent de la force multinationale d’appui restent flous. La situation en Haïti reste précaire, les gangs contrôlant une grande partie de Port-au-Prince et des axes routiers majeurs. Ces récentes actions violentes ont poussé le Premier ministre contesté Ariel Henry à démissionner en début d’année.

Au moment où Haïti fait face à cette spirale de violence, l’arrivée d’avions militaires transportant des armements, dont des chars blindés, à l’aéroport international Toussaint Louverture de Port-au-Prince illustre la gravité de la situation sécuritaire dans le pays.

Lire Aussi