Crise en Haïti : Les gangs armés prennent le contrôle du pays

Crise en Haïti : Les gangs armés gagnent du terrain dans la capitale

Port-au-Prince, 19 mars 2024 (Lomé Actu)- L’Haïti continue de sombrer dans le chaos et les violences perpétrées par des gangs armés. Les attaques se sont intensifiées, notamment dans la commune huppée de Pétion-Ville, située dans la banlieue sud de Port-au-Prince. Des actes de sabotage contre les infrastructures électriques ont entraîné d’importantes coupures de courant dans la capitale, plongeant Port-au-Prince dans l’obscurité.

Des sous-stations électriques et la centrale de Varreux ont été détruites ou endommagées, tandis que les groupes armés ont continué leurs attaques contre les institutions étatiques. La Banque centrale d’Haïti a également été visée lors d’une attaque repoussée par les forces de l’ordre. Parallèlement, des assauts contre des résidences dans les quartiers aisés de Pétion-Ville ont entraîné la mort d’au moins quatorze personnes.

Alors que les gangs contrôlent environ 80% du territoire de la capitale, la mise en place du Conseil présidentiel a pris du retard en raison de tensions internes au sein des groupes chargés de désigner un Premier ministre par intérim. Malgré ces obstacles, l’organisation régionale Caricom a reçu les noms de six des sept représentants prévus pour le Conseil présidentiel, qui pourrait finalement être établi à la fin de la semaine, selon les sources locales.

Lire Aussi