Matignon : Voici les potentiels candidats pour succéder à Gabriel Attal

France : Voici les potentiels candidats pour succéder à Gabriel Attal

Lomé Actu, 09 juillet 2024- Le successeur de Gabriel Attal en tant que Premier ministre suscite actuellement plusieurs spéculations quant aux potentiels candidats, mais la décision finale d’Emmanuel Macron devrait être étroitement liée au déroulement des événements à l’Assemblée nationale.

Plusieurs noms sont discutés en coulisses, chacun représentant une option potentielle en fonction du scénario politique qui émerge au sein de l’Assemblée. La sélection du prochain Premier ministre revêt une importance capitale dans le paysage politique français alors que le gouvernement cherche à maintenir la stabilité et à avancer dans un contexte de changements et de défis à relever.

Lire aussi  France : Dugarry fracasse Mbappé, Didier Deschamps et la FFF

Voici ci-dessous, le profil des potentiels candidats pour Matignon.

François Hollande

L’ancien président (2012-2017) pourrait être une figure rassembleuse, capable de transcender les clivages de gauche. Son expérience en tant que Premier Secrétaire du Parti Socialiste (PS) lui a permis de concilier des factions divergentes. Cependant, son acceptation par la gauche radicale et certains macronistes reste incertaine.

Jean-Luc Mélenchon

Le leader de La France Insoumise (LFI) a déjà fait part de sa candidature. Cependant, Frédéric Mérand, directeur du Département de science politique à l’Université de Montréal, juge cette option improbable. Mélenchon n’incarne pas une personnalité rassembleuse au-delà de sa propre famille politique. Si Macron devait choisir un Premier Ministre issu de LFI, François Ruffin serait une alternative plus plausible.

Lire aussi  Nicolas Sarkozy : Son ex-femme Carla Bruni accusée d'escroquerie

Raphaël Glucksmann

Ce personnage populaire auprès des électeurs de gauche a l’avantage de ne pas être affilié à un parti. Julien Tourreille souligne cette force, mais met en garde contre son manque d’expérience.

Olivier Faure

Le secrétaire général du Parti Socialiste (PS) est souvent considéré comme un candidat potentiel pour Matignon. Cependant, sa capacité à rassembler est remise en question, de nombreux électeurs le percevant comme un homme de parti. Sa capacité à négocier avec d’autres formations politiques est également perçue comme limitée.

Lire aussi  France : Le Parti Communiste Français dévoile sa stratégie pour Matignon

Une personnalité issue de la société civile

L’hypothèse d’un Premier Ministre « technique », non issu de la classe politique, est envisageable. Sur le modèle italien, Macron pourrait consulter les principaux partis et nommer un technocrate. Cependant, cette option n’est pas viable à long terme et pourrait rapidement conduire à de nouvelles élections. Malgré tout, elle pourrait contribuer à faire évoluer les lignes de partis.

Lire Aussi