Consommation illicite des contenus sur internet : La HAAC sensibilise

La HAAC lance une application pour lutter contre les sites illégaux

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Togo a dévoilé une stratégie solide pour faire face à la montée en puissance de la diffusion de contenus illégaux. Le 9 janvier 2024, l’organe de régulation des médias a lancé Hermès, une application de pointe conçue pour bloquer les sites illicites, rapporte l’agence de presse AfreePress.

Le président de la HAAC, Pitalounani Télou, a souligné les principaux objectifs de l’initiative : sauvegarder les droits des propriétaires de contenus audiovisuels et prévenir les pertes économiques liées aux activités de diffusion illégales.

Pitalounani Télou a souligné la collaboration de quatre entités clés dans cette mesure proactive : la HAAC, les titulaires de droits, les fournisseurs de services Internet et la Nagra, spécialiste de la protection des contenus. Cet effort de coopération garantit une approche globale de la lutte contre la diffusion de contenus non autorisés.

La lutte de la HAAC contre les contenus illicites

La procédure prévoit que les détenteurs de droits soumettent des demandes de blocage à la HAAC, en initiant le processus par l’intermédiaire de l’opérateur Nagra. Nagra, qui utilise une technologie robotique avancée, identifie méticuleusement les sites pirates qui transmettent des contenus non autorisés.

Ce développement renforce l’engagement du Togo à faire respecter les normes juridiques dans les médias électroniques depuis la mise en place d’un cadre réglementaire en 2018. Alors que l’institution adopte des outils innovants comme Hermes, la nation se rapproche de la préservation de l’intégrité du contenu audiovisuel et de la lutte contre les activités illicites dans le paysage numérique.

Lire Aussi