"Il nous manque tellement", des orphelins pleurent le décès de Christian Atsu

« Il nous manque tellement », des orphelins pleurent le décès de Christian Atsu

Le décès de Christian Atsu, footballeur ghanéen, dans le tremblement de terre qui a frappé la Turquie et la Syrie le 6 février 2023, a plongé les orphelins de la Fondation Becky dans la tristesse.

En effet, Christian Atsu était leur seul bienfaiteur. Il avait notamment promis de construire des écoles pour ces jeunes filles et garçons. Les projets de construction devaient se terminer en juin prochain. Ils sont aujourd’hui suspendus.

La Fondation Becky accueille également des enfants venant de pays voisins. Ces oprhelins ont perdu tout espoir après la mort de Christian Atsu. Ce dernier était leur père, leur oncle et leur frère.

« Chaque fois qu’il vient ici, il organise des fêtes pour nous. Il a dit qu’il partait jouer au football à l’étranger… Il me manque tellement », raconte une petite fille.

« Christian est comme un père, un oncle, un frère. En fait, il est tout pour nous… c’est lui qui nous a donné de l’espoir, nous a donné une meilleure éducation… Pendant que je vous parle, nous sommes désespérés et nos mains sont sur nos mains”, a ajouté un jeune garçon.

L’ancien milieu de terrain des Black Stars avait promis de terminer la construction des écoles pour la Fondation Becky et de faire venir certains de ses collègues footballeurs pour l’inauguration en juin prochain. Malheureusement, le projet est aujourd’hui laissé en suspens, sans l’homme qui en était le moteur.

Lire Aussi