moov portabilité moov portabilité moov portabilité
Inondations : Plus de 200 victimes et 8 morts à Abidjan, Lomé s'en sort mieux

Inondations : Plus de 200 victimes et 8 morts à Abidjan, Lomé s’en sort mieux

Lomé Actu, 17 juin 2024 – Abidjan, le centre économique animé de la Côte d’Ivoire, a été touché par des inondations qui ont laissé dans son sillage une traînée de destruction et de déchirure.

Dans la nuit du 13 au 14 juin 2024, des pluies torrentielles se sont abattues sur la ville, provoquant des inondations dévastatrices, des effondrements de bâtiments et des coulées de boue mortelles qui ont coûté la vie à au moins huit personnes et touché plus de 227 victimes.

L’ampleur réelle de la tragédie s’est révélée lorsque le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), le corps des sapeurs-pompiers militaires de Côte d’Ivoire, a publié un bilan provisoire, confirmant la sinistre réalité de la catastrophe qui s’est déroulée pendant la nuit.

Parmi les zones les plus touchées, la commune d’Adjamé, où l’effondrement des bâtiments témoigne de la férocité des pluies. Dans le quartier précaire de Mossikro, situé dans la commune d’Attécoubé, des coulées de boue causées par des glissements de terrain ont envahi les maisons, laissant un des six occupants de deux maisons sans nouvelles, qui auraient été englouties par la boue impitoyable.

Les inondations moins dévastatrices à Lomé ?

Alors que la ville ivoirienne s’efforce de se remettre de ces événements catastrophiques, les habitants ont été invités à faire preuve d’une extrême prudence et à éviter les déplacements non essentiels.

Cette situation catastrophique ne frappe pas seulement la Côte d’Ivoire dans la sous région. En effet, le Togo, depuis le début de la saison des pluies, est confronté aux affres des inondations. Dans la capitale, Lomé, plusieurs artères principales, sont devenues impraticables et plusieurs habitants ont vu l’eau faire irruption dans leurs demeures.

Cependant, au niveau des bilans, le pays de Faure Gnassingbé s’en sort mieux que celui d’Alassane Ouattara. D’ailleurs, nullement découragé par les défis posés par les récentes inondations dans le Grand  Lomé, le Ministre Calixte Madjoulba, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, ne ménage aucun effort pour trouver des solutions durables.

Le comité technique mis en place par le ministre pour suivre les actions urgentes en réponse aux inondations travaille sans relâche pour atténuer la crise.

Lire Aussi