moov portabilité moov portabilité moov portabilité

Japon : Une bactérie mangeuse de chair humaine qui tue en 48 heures se propage

Lomé Actu, 18 Juin 2024 – Ces derniers temps, le Japon fait face un nouveau problème de santé publique, suite à l’apparition d’une “bactérie mangeuse de chair“.

L’alerte a été donnée par le professeur de maladies infectieuses à l’Université médicale des femmes de Tokyo, Ken Kikuchi.

Selon cet infectiologue, cité par le site web fortune.com, il s’agit d’une maladie causée par une rare “bactérie mangeuse de chair” et qui peut tuer en 48 heures.

En effet, le 2 juin 2024, “le ministère japonais de la Santé avait comptabilisé 977 cas de syndrome de choc toxique streptococcique avec un taux de mortalité qui peut atteindre 30 %”. Pendant les trois premiers mois de l’année (janvier, février et mars), quelque 77 personnes sont décédées de cette infection.

Les CDC (Centres de santé américains for Disease Control and Prevention des Etats-Unis) pour leur part ont relevé que “même avec un traitement, le syndrome de choc toxique streptococcique peut être mortel. Sur 10 personnes atteintes de STSS, jusqu’à trois personnes mourront de l’infection”.

Selon l’Institut Pasteur, le streptococcique du groupe A(SGA) se transmet exclusivement d’Homme à Homme.

Il est responsable d’infections fréquentes bénignes et non invasives, telles que l’angine et l’impétigo, et également d’infections invasives graves : bactériémies, infections cutanées nécrosantes, infections puerpérales, pleuropneumopathies, méningites, qui peuvent être associées à un syndrome de choc toxique streptococcique”, explique-t-il.

Lire Aussi