Kodjo Adédzé : Quels sont les pouvoirs du président de l'Assemblée nationale dans la Vème République ?

Kodjo Adédzé : Quels sont les réels pouvoirs du nouveau président de l’Assemblée nationale ?

Lomé Actu, 14 juin 2024 – Le nouveau parlement du Togo a son bureau exécutif depuis quelques heures. Kodjo Sévon-Tépé Adédzé, actuel ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Réforme foncière, est élu président de l’Assemblée Nationale dans la Vème République. Etant dans un système parlementaire, ce poste est devenu central.

L’époque du modèle présidentiel, où le pouvoir exécutif était entre les mains du chef de l’État, est révolue. La nouvelle constitution adoptée, ratifiée à l’unanimité par les députés et promulguée le 6 mai par le Président Faure Gnassingbé, ouvre une ère de changement et d’ouverture, telle qu’envisagée par les architectes de cette transformation.

Au cœur de ce changement de paradigme se trouve le président de l’Assemblée nationale, un personnage dont l’influence s’étend désormais bien au-delà des limites de la procédure législative.

Les principaux pouvoirs et fonctions du président de l’Assemblée nationale dans le système parlementaire

En cas de vacance ou d’empêchement du président des Conseils, le président de l’Assemblée assure l’intérim de la fonction. Le rôle du patron du Parlement dépasse les limites de la politique intérieure, puisqu’elle représente également l’organe législatif du Togo sur la scène internationale.

L’une des responsabilités les plus importantes confiées au président de l’Assemblée est de faciliter la formation du gouvernement. Au lendemain des élections, il a la lourde tâche de consulter les chefs de parti et de nommer un candidat du parti ou de la coalition majoritaire pour assumer le rôle de président du Conseil des ministres – un rôle qui s’apparente à celui d’un Premier ministre.

Cependant, l’influence du président de l’Assemblée va bien au-delà de la formation du gouvernement. En tant que chef du pouvoir législatif, il préside les sessions parlementaires, fixe l’ordre du jour de l’assemblée et veille au bon déroulement des procédures législatives.

En outre, le président de l’Assemblée est un gardien de la Constitution. Il doit faire respecter les principes inscrits dans la loi suprême de la nation. Aux côtés d’institutions estimées comme la Cour constitutionnelle, il a la responsabilité solennelle de veiller à la bonne application et au respect de la Constitution, rempart contre d’éventuels excès ou abus de pouvoir.

Lire Aussi