Le « Mouvement Citoyen pour la Liberté (MCL) » : L’opposition togolaise s’agrandit

Le « Mouvement Citoyen pour la Liberté (MCL) » : L'opposition togolaise s'agrandit Le « Mouvement Citoyen pour la Liberté (MCL) » : L'opposition togolaise s'agrandit

Lomé, 11 septembre 2023 (Lomé Actu) – Samedi 9 septembre 2023 a marqué la naissance du « Mouvement Citoyen pour la Liberté (MCL) ». Il s’agit d’une nouvelle organisation politique au Togo, portée par une dizaine d’associations et de partis politiques de l’opposition. Cette coalition se positionne comme le catalyseur du changement pour les couches sociales défavorisées du pays.

Le MCL est placé sous la présidence d’Olympio Ayao Roméo. L’organisation a élaboré un programme politique centré sur l’humain, visant à répondre aux besoins des Togolais affamés, défavorisés et opprimés. Olympio Ayao Roméo souligne que le MCL est un mouvement résolument tourné vers un véritable changement du statut de ces citoyens.

Il explique : « Le MCL est né de la volonté de répondre aux besoins des Togolais qui souffrent et aspirent à un réel changement de leur situation. Nous nous concentrons sur l’humain, car c’est lui qui doit bénéficier de ce changement. »

La rentrée politique de l’organisation a donc réuni de nombreux militants venus des différentes fédérations du mouvement. Le bureau national du MCL a transmis des consignes aux participants, insistant sur l’importance de l’unité et de la mobilisation.

Le MCL affiche aussi son intention de participer activement aux élections, en particulier aux élections législatives, dans le but d’être représenté à l’Assemblée nationale et de défendre les intérêts de sa base.

Olympio Ayao Roméo ajoute : « Nous participerons aux élections, en particulier aux élections législatives. Nous devons être représentés à l’Assemblée nationale pour défendre la cause de notre public cible. C’est un combat qui nous concerne tous. »

Il conclut : « Il est essentiel de préparer le terrain dès maintenant. Chaque fédération doit diffuser notre message d’émancipation dans sa zone de résidence. Encouragez les Togolais défavorisés à se lever, afin que nous puissions changer les choses ensemble. »