moov portabilité moov portabilité moov portabilité
femme met feu mère

« Le pasteur m’a dit qu’elle est une sorcière » Une femme après avoir mis fin à la vie de sa mère

Lomé Actu, 17 juin 2024 – Une femme de 45 ans, Abiodun, connue sous le nom de « Iya Sunday », a versé de l’essence sur sa mère de 86 ans et l’a brulé dans l’État d’Ondo au Nigeria .

L’incident s’est produit à Surulere, un quartier situé en face de l’église cathédrale anglicane dans la zone de gouvernement local de l’État d’Ondo West, le vendredi 14 juin 2024.

La victime, dont le nom n’a pas encore été confirmé, a été brûlée au premier degré, de la tête aux pieds, et est actuellement soignée à l’hôpital.

Selon un témoin oculaire, la fille de l’octogénaire a rendu visite à sa mère à la maison vers 5 heures du matin vendredi, alléguant que la vieille femme était à l’origine de sa situation spirituelle difficile avant de mettre le feu à sa mère.

« Nous ne savons pas ce qui s’est passé entre elles avant l’incident, mais la suspecte a été arrêtée par la police dans la division d’Enu-Owa pour un complément d’enquête », a déclaré le témoin oculaire.

La suspecte, Abiodun, a confirmé qu’elle avait mis le feu à sa mère et qu’elle l’avait fait intentionnellement parce qu’on lui avait dit que sa mère était à l’origine de sa situation difficile.

« Je suis allée chez ma mère vers 4 heures du matin et je me suis assise dehors. À 5 heures du matin, j’ai appelé ma mère depuis la maison. Dès qu’elle est sortie, sans savoir ce qui se passait, j’ai versé de l’essence sur son corps et j’y ai mis le feu.

« Je suis allée prier un pasteur qui m’a dit que ma mère était à l’origine de ce qui m’arrivait. Au début, je n’y ai pas cru. Ma mère m’a également emmenée quelque part pour voir une femme. Après le départ de ma mère, la femme m’a dit la même chose.

« J’ai brûlé ma mère à cause de ce que j’ai entendu du pasteur et de la femme, qui m’ont dit que je ne pourrais être libéré de l’esclavage que lorsque ma mère serait morte.

Une source policière au poste de police d’Enu-Owa, qui a confirmé l’incident, a déclaré que le suspect avait été arrêté et que l’affaire serait transférée au siège de la police à Akure pour un complément d’enquête.

Lire Aussi