L’ONG internationale NRC recrute pour ces 04 postes

L’ONG internationale NRC recrute pour ces 04 postes

Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) est une organisation humanitaire indépendante qui aide les personnes contraintes de fuir. Nous intervenons dans des situations de crise dans plus de 31 pays, fournissant des urgences et une assistance à long terme à des millions de personnes chaque année. Nous défendons les personnes forcées de fuir, en défendant leurs droits. NORCAP, notre fournisseur mondial d’expertise, contribue à améliorer la capacité internationale et locale à prévenir les crises, à s’y préparer, à y répondre et à s’en remettre. Le NRC gère également l’Observatoire des déplacements internes à Genève, un leader mondial dans le domaine de l’information et de la défense des personnes déplacées dans leur propre pays.

L’emploi au CNRC peut mener à un emploi ou à un déploiement dans des régions, des pays, des régions ou des bureaux qui peuvent présenter des risques considérables pour la santé et la sécurité. Le CNRC prend cela très au sérieux et nous avons mis en place des procédures pour réduire les risques connus, mais nous ne serons jamais en mesure d’éliminer tous les risques.

Le NRC est un employeur souscrivant au principe de l’égalité des chances et vise à diversifier le personnel en termes d’âge, de sexe, d’origine ethnique, de nationalité et de capacité physique.

Poste 1: Coordinatrice des moyens de subsistance et de la sécurité alimentaire

DESCRIPTION D’EMPLOI

Ces emplacements stratégiques ont permis au NRC d’étendre sa portée dans les parties nord et sud de la région du Nord-Est et du Centre-Nord et de contribuer à combler le fossé entre l’aide humanitaire et la coopération au développement, notamment en mettant l’accent sur l’accès équitable aux services de base et en renforçant les droits des personnes déplacées et des rapatriés. Outre le bureau de pays et les bureaux de zone susmentionnés, le NRC dispose de sous-bureaux à Dikwa, Monguno, Biu, Mubi, Pulka et Gwoza.

Nous recherchons des personnes passionnées par l’aide aux réfugiés et aux personnes forcées de fuir.

Si vous êtes ces personnes, le Conseil norvégien pour les réfugiés au Nigeria est à la recherche d’un(e) coordonnateur(trice) de projet enthousiaste et passionné(e) pour rejoindre notre équipe dans la zone sud, dans l’État d’Adamawa

RESPONSABILITÉS

Rôle et responsabilités

Responsabilités génériques

  • S’assurer que les rapports (internes et externes) sont soumis à temps et qu’ils sont cohérents et rédigés avec précision (bimensuels, ARP, trimestriels, intermédiaires et/ou finaux).
  • Soutenir le coordinateur terrain pour la collecte et la diffusion des différentes contributions des chefs de projet, la revue et la validation par l’équipe technique, la diffusion et le dépôt du rapport validé.
  • Tenir à jour les dossiers rigides et immatériels des documents de sécurité alimentaire et de subsistance du NRC Nigeria (de la création à la clôture).
  • Jouer un rôle clé dans la préparation et la mise en œuvre des réunions d’ouverture et de clôture des subventions, ainsi que dans les réunions mensuelles/régulières de gestion des subventions qui incluent des représentants de chaque unité (administration, programmes, logistique, sécurité et suivi et évaluation), compiler les points d’action et assurer un suivi approprié des problèmes soulevés.
  • Surveiller et soutenir l’utilisation des outils de gestion des subventions tels que l’outil de mise en œuvre détaillé, le plan de suivi et d’évaluation, l’UIF et le suivi budgétaire entre les équipes de programme afin d’assurer un suivi précis de la mise en œuvre et des alertes opportunes en cas de défis/obstacles potentiels.
  • Soutenir le coordinateur de terrain dans le développement de projets ; notamment en apportant des contributions dans le domaine de la gestion des risques, de la qualité de la mise en œuvre, de l’analyse des défis rencontrés lors de la mise en œuvre et en travaillant avec diverses équipes de programme et les principaux intervenants pour résoudre les problèmes de manière rapide, rentable et efficace.
  • Surveiller la mise en œuvre des programmes pour s’assurer qu’ils sont conformes aux exigences internes des donateurs et du CNRC. Doit acquérir une compréhension approfondie des règles des donateurs pour le projet en cours de mise en œuvre et guider le chef de projet dans la lecture des règles pertinentes des donateurs.
  • Veiller à ce que les dossiers complets de subventions et de projets soient tenus à jour et puissent être utilisés.
  • Agir comme une ressource d’information sur l’Adamawa. En relation avec le coordinateur de terrain, être en mesure de fournir des articles informatifs et variés provenant de plusieurs sources concernant la sécurité alimentaire actuelle et l’état des moyens de subsistance sur la base de l’analyse CH, de l’analyse FEWSNET et HEA, de la situation socio-économique et sécuritaire dans le pays. Construire un fichier dédié pour centraliser toutes les informations pertinentes sur l’évolution et le développement du contexte de l’Adamawa.
  • Fournir des documents d’information et soutenir le développement d’outils de communication externes pertinents pour les visites/réunions des donateurs et des parties prenantes concernées sur les programmes du NRC Nigeria dans l’Adamawa.
  • Assister à la coordination intersectorielle en tant que coordinateur du FLS pour obtenir des informations de première main sur le travail du programme et des informations sur la sécurité dans l’État d’Adamawa.
  • Soutenir le responsable de zone sur le terrain dans l’analyse continue du contexte et la planification de scénarios, l’analyse des risques et les initiatives de plaidoyer

Responsabilités particulières

Gestion de projet:

  1. Soutenir le chef de projet LFS dans la préparation et la livraison en temps opportun des plans détaillés de mise en œuvre, d’approvisionnement et de dépenses budgétaires des projets, en veillant à ce que les objectifs hors objectifs soient identifiés et atténués en temps opportun.
  2. Soutenir les évaluations de partenariats et l’élaboration de protocoles d’entente et d’autres documents et ressources de soutien en place pour travailler avec les partenaires locaux.
  3. Responsable de l’orientation du personnel et du soutien technique sur les modalités, plans et stratégies de mise en œuvre.
  4. Assurer l’intégration au niveau de la mise en œuvre avec d’autres compétences de base (ICLA, éducation, WASH, CCCM, abris et IFN, PfV)
  5. Effectuer la gestion du rendement du personnel en veillant à ce que des objectifs clairs soient fixés et en organisant des séances de rétroaction régulières.
  6. Effectuer des visites fréquentes sur le terrain dans les zones de projet pour assurer une mise en œuvre de qualité grâce à un soutien technique et de suivi.
  7. Participer aux revues mensuelles de l’avancement du projet en collaboration avec le gestionnaire de projet LFS
  8. Contribuer à la préparation des rapports des donateurs, des rapports de projet et de tout autre rapport interne du CNRC, au besoin.
  9. Ensure compliance during projects implementation to Donor and NRC regulations working closely with LFS PM
  10. Responsable de la gestion du budget des projets et de la conformité.
  11. Travailler avec LFS PM pour soutenir l’équipe MEL sur le suivi continu de la mise en œuvre du projet.

Renforcement

  1. Déterminer les possibilités d’apprentissage et de formation pour le personnel du CC de l’EPA et les recommander au GP de l’EPA
  2. Travailler avec le GP et le spécialiste LEI du LFS et les soutenir, contribuer et/ou fournir la formation technique nécessaire et élaborer des lignes directrices et des documents techniques appropriés pour le personnel du CNRC et des partenaires.

Représentation, coordination et plaidoyer :

  1. Responsable de l’élaboration et du maintien de partenariats collaboratifs et efficaces avec le gouvernement et les autorités locales dans les lieux de projet.
  2. Assurer une participation effective des parties prenantes tout au long de la mise en œuvre du projet au niveau des LGA.
  3. Identifier les messages de plaidoyer dans les projets lors de la mise en œuvre et recommander au GP LFS
  4. Assurer la coordination avec d’autres ONG, ONGI au niveau LGA pendant la mise en œuvre du projet afin d’éliminer les doubles emplois.

QUALIFICATIONS

Compétences

Compétences professionnelles

Il s’agit de compétences, de connaissances et d’expériences qui sont importantes pour un rendement efficace.

Compétences professionnelles génériques :

  • Licence en sciences sociales, études du développement, développement rural, agriculture, moyens de subsistance, économie et/ou autre discipline connexe.
  • Minimum de 2 ans d’expérience en tant que coordinateur de projet ou 3-4 ans en tant que chargé de projet dans un contexte humanitaire et/ou de relèvement et de gestion des interventions de moyens de subsistance et de sécurité alimentaire
  • Expérience avérée dans le travail avec l’agriculture, l’élevage, l’aquaculture, la génération de revenus, l’inclusion financière et le développement de la chaîne de valeur avec une solide expérience dans l’utilisation de l’aide en espèces et en bons (CVA) comme modalité.
  • Expérience dans l’évaluation de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance, à la fois dans la collecte et l’analyse de données sur le terrain.
  • Expérience antérieure de travail dans des contextes complexes et volatils.
  • Expérience traçable de travail avec les OSC locales dans les domaines de l’identification, de la supervision, de la sous-subvention et du renforcement des capacités.
  • Bonne expérience dans la gestion de plusieurs projets dans un environnement difficile.
  • Forte capacité à travailler avec divers groupes/individus – allant des partenaires locaux, des autorités locales, de la communauté humanitaire et du secteur privé Compétence avérée en matière de gestion du personnel, des contrats des donateurs et du budget.
  • Connaissance de ses propres compétences/profils de leadership
  • Maîtrise de l’anglais, tant à l’écrit qu’à l’oral ; ainsi que d’excellentes compétences en rédaction de rapports

Contexte/ Compétences, connaissances et expérience spécifiques :

  • Exemple : Connaissance du contexte dans le nord-est du Nigeria
  • Exemple : Connaissance de la langue locale anglais, haoussa, peul
  • Exemple : Expérience avec une entreprise de démarrage, de sortie ou similaire

Compétences comportementales

Ce sont des qualités personnelles qui influencent la réussite des gens dans leur travail. Le cadre de compétences du CNRC énonce douze compétences comportementales et les suivantes sont essentielles pour ce poste :

  • Gérer les ressources pour optimiser les résultats.
  • Gestion de la performance et du développement
  • Responsabiliser et instaurer la confiance.
  • Gestion des environnements non sécurisés

POSTULER ICI

Poste 2: Assistante technique pour les abris Nigeria Yola

Poste 3: Assistant technique pour les abris Nigeria Mubi

Poste 4: Responsable des abris

Lire Aussi