L'UFC

L’UFC en deuil : Le parti perd un important cadre

Lomé Actu, 10 juillet 2024 – Le ciel s’assombrit à nouveau sur l’Union des Forces de Changement (UFC). Le parti d’opposition togolais vient d’être frappé par un nouveau drame, perdant l’un de ses piliers en la personne d’El Hadj Tcha-Molla BANNA, 4ème Vice-Président du parti. Cette triste nouvelle, survenue le mardi 9 juillet 2024, plonge une fois de plus l’UFC dans le deuil.

Selon les informations confirmées par l’unité de communication du parti, El Hadj Tcha-Molla BANNA s’est éteint à l’hôpital Puits de Jacob de Sokodé, dans la préfecture de Tchaoudjo, des suites d’une courte maladie. Un départ brutal qui laisse le parti sous le choc.

L’illustre défunt sera inhumé dès ce mercredi 10 juillet 2024, à Sokodé, après la prière musulmane de 13 heures.

El Hadj Tcha-Molla BANNA s’éteint après Me Jean Claude HOMAWOO

Emmanuel Vivien TOMI, 2ème Porte-parole de l’UFC, a fait savoir que « le parti UFC, son Président National Dr Gilchrist Sylvanus OLYMPIO et l’ensemble des membres du Bureau Directeur ont salué la mémoire de l’illustre disparu« .

Ce décès intervient dans un contexte particulièrement difficile pour l’UFC, qui peine encore à se remettre de la disparition de Me Jean Claude HOMAWOO, figure emblématique du parti, survenue le 12 avril dernier. En l’espace de trois mois, le parti jaune perd ainsi deux de ses cadres les plus influents.

Comment le parti va-t-il se restructurer face à ces pertes ? Quel impact ces disparitions auront-elles sur la dynamique de l’opposition togolaise ?

Lire Aussi