moov portabilité moov portabilité moov portabilité
PIGAF-OMP, un projet innovant pour les femmes en treillis

PIGAF-OMP : Un projet innovant pour les femmes en treillis

Le Ministère des armées en collaboration avec le Fond de l’initiative Elsie hébergé par ONU FEMMES, et le PNUD, a initié une activité de formation, d’information et de sensibilisation dans le cadre du projet d’intégration du genre et d’autonomisation de la femme dans les operations de maintien de la paix (PIGAF-OMP).

Ce mardi 27 septembre 2022, ils étaient face aux professionnels des médias pour expliquer le bien-fondé de l’intégration des femmes dans les rangs de l’armée. Il est important de souligner que depuis 2007, le Togo a mis en place différentes réformes permettant aux premières femmes militaires de rejoindre les unités de combat des Forces Armées Togolaises (FAT). Ces femmes engagées sont souvent confrontées à des problèmes multiples qui font repenser même la question de l’intégration et les conditions y afférentes.

En phase avec la feuille de route 2020-2025 du gouvernement Togolais, ce projet représentante une étape importante pour l’atteinte de l’égalité des genres et durera 2ans. Ayant pour objectif général de réduire les disparités liées à la représentativité des femmes tant sur le plan qualitatif que quantitatif et encourager leur déploiement dans les operations de maintien de la paix, ces objectifs spécifiques se résument comme suit:

  • Augmenter le recrutement des femmes au sein des FAT de 4.89% à 10% en 2023 et assurer la progression de leur carrière; de même que la proportion des femmes en uniforme dans les FAT pouvant être déployées dans les OMP jusqu’à 14:62% au 31 décembre 2023 contre 6,91% actuellement,
  • Améliorer le cadre juridique et réglementaire pour favoriser la promotion
    des femmes dans les FAT et leur participation aux OMP.

«Le pourcentage des femmes dans les rangs des corps habillés est de 7,31; un pourcentage assez conséquent qui invite les jeunes filles et femmes à rejoindre les différents corps puisqu’il y a presque tous les métiers aujourd’hui au sein de l’armée et beaucoup d’opportunités à saisir», cette invite du Médecin Lieutenant-Colonel KENOU Adjovi Egnonam, point focal genre au MINARM et facilitateur de la communication tient du faite même de la volonté de l’État togolais à prendre beaucoup de dispositions pouvant aider ces femmes. Beaucoup de ces femmes sont aujourd’hui des officiers, sous officier et même le Togo dispose à la tête de son Ministère des Armées une vaillante dame.

Lire Aussi