Football : Asko de Kara essuie une grosse défaite à Marrakech

Prélim LDC CAF : Asko doit jouer un coup face à la JS Kabylie

La rencontre de ce samedi 8 octobre entre ASKO de Kara et la JS Kabylie est le coup qui permettra à l’ASKO de rejoindre l’AS Togo port.

Peut-être, c’est le bon moment pour Asko de Kara de rencontrer la JS Kabylie ce samedi 8 octobre à 16h GMT au stade de Kégué. Les Kondonas ont véritablement un coup à jouer afin d’emboiter les pas de l’AS Togo Port, qualifié pour les phases de groupes de la Ligue des Champions CAF en 2018.

Lire aussi  Ligue des Champions CAF : ASKO de Kara connaît son adversaire - Résultats du tirage au sort

Que faut-il savoir sur la JS Kabylie

Sur le papier, l’écart est abyssal entre Asko et la JS Kabylie. L’équipe algérienne a une histoire avec les Coupes Africaines. En 2021, la JSK a disputé la finale de a Coupe CAF, perdue face au Raja Casablanca. Cela montre la force de frappe de cette formation. Mais cette saison, elle ne se porte pas bien.

La JS Kabylie arrive à Lomé avec un moral qui n’est pas au top pour le compte du deuxième tour des Préliminaires de la Ligue des Champions CAF. C’est une équipe qui cherche encore son football. Une seule victoire, un nul et trois défaites après 5 journées de championnat, deux victoires sur ses 7 derniers matchs depuis le début de la saison, les Kabyles ne carburent pas en plein régime. Et une attaque qui ne rassure pas ; 5 buts seulement marqués sur ses 7 dernières apparitions. Du coup, Asko peut croire en son destin.

Lire aussi  "Pour moi, c'est (…) le meilleur", le père de Lamine Yamal ose comparer son fils à Lionel Messi

Se donner une chance

Auréolé de sa qualification surprise en Mauritanie face au FC Nouadhibou, Asko peut surfer sur cette vague positive pour créer l’exploit. Se mettre à l’abri dès le match aller afin de se donner toutes le chances au retour (samedi 15 octobre à 18h GMT). Puisqu’en Algérie, la JSK est intraitable et injouable. Casa Sport en sait quelque chose. Ouattara Moutalabou, Agbotcho Magnim, Womé Dové et leurs partenaires doivent faire le maximum dès demain à Kégué.

Lire aussi  "Pour moi, c'est (…) le meilleur", le père de Lamine Yamal ose comparer son fils à Lionel Messi

Lire Aussi