Sacrifice humain : Un Togolais échappe à l'horreur au Bénin

Sacrifice humain : Un Togolais sans emploi échappe au pire au Bénin

Lomé Actu, 08 juillet 2024 – Dans une affaire qui glace le sang, un jeune Togolais a frôlé le pire au Bénin. Le 4 juillet 2024, une opération éclair de la Police Républicaine béninoise a mis fin à un trafic d’êtres humains des plus macabres à Lokossa, sauvant in extremis un ressortissant togolais d’un destin effroyable.

L’histoire commence comme un rêve : la promesse d’un emploi lucratif au Bénin. Mais derrière cette offre alléchante se cachait un piège mortel. Les trafiquants, d’une cruauté sans nom, projetaient de vendre leur victime pour la somme astronomique de 30 millions de francs CFA à un sorcier de Dogbo, probablement pour un rituel sacrificiel.

Lire aussi  Côte d'Ivoire : Ce que nous savons sur Francis Koko Kouamé, le gendarme qui s'est suicidé sur le pont De Gaulle

La chance a souri au jeune Togolais lorsque la première tentative de vente a échoué. C’est alors que la police, alertée de ce commerce odieux, a tendu un piège audacieux. Un agent infiltré s’est fait passer pour un acheteur potentiel, fixant un rendez-vous à Lokossa pour conclure la transaction.

Le dénouement de cette affaire s’est joué dans un suspense haletant. Flairant le danger, les criminels ont tenté de prendre la fuite. Mais la réactivité des forces de l’ordre a permis leur arrestation, mettant fin à leur sinistre entreprise.

Lire aussi  Deux femmes se battent dans la rue pour un homme, la vidéo de la scène choque

Cette intervention courageuse des commissariats de Dogbo et Lokossa illustre la détermination des autorités béninoises à lutter contre le trafic d’êtres humains. Les deux malfaiteurs appréhendés feront bientôt face à la justice, tandis que leur victime, échappée de peu à un sort tragique, peut désormais respirer.

Lire Aussi