moov portabilité moov portabilité moov portabilité
La stratégie secrète de Samuel Eto'o pour renforcer l'équipe du Cameroun

Samuel Eto’o n’a pas dit son dernier mot : La légende contre-attaque la CAF

Lomé Actu, 07 juillet 2024 – Coup de théâtre, Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), a annoncé son intention de faire appel d’une lourde amende infligée par la Confédération africaine de football (CAF).

Le jury d’appel de la CAF a récemment innocenté Eto’o des allégations de matchs truqués, une décision qui semblait initialement donner raison à l’ancienne star internationale. Cependant, le même organisme lui a imposé une amende substantielle de 200 000 $ pour ce qu’il considère comme une « grave violation des principes d’éthique, d’intégrité et d’esprit sportif », comme le stipule l’article 2, paragraphe 3 des Statuts de la CAF.

Au cœur de la controverse se trouve le rôle d’Eto’o en tant qu’ambassadeur de la marque 1XBET, une société de paris sportifs. Le jury de la CAF a estimé que ce partenariat, qui prévoyait une compensation financière, était contraire à ses responsabilités de chef de la FECAFOOT et violait les normes éthiques attendues des administrateurs du football.

La réplique de Samuel Eto’o

L’équipe juridique d’Eto’o a rapidement réagi à la décision, en publiant une déclaration qualifiant la décision de « surprenante à plusieurs égards« . Cette remarque énigmatique fait allusion à des motifs d’appel potentiels, suggérant que Samuel Eto’o et ses conseillers estiment qu’il y a des failles dans le raisonnement ou le processus de la CAF.

La décision de l’ancien attaquant de Barcelone et de l’Inter Milan de contester cette amende démontre l’importance des enjeux, tant financiers qu’en termes de réputation au sein des cercles du football africain. En tant que l’un des joueurs les plus célèbres du continent, la transition d’Eto’o vers l’administration a été étroitement surveillée. Cette dernière controverse menace d’éclipser ses efforts pour réformer et développer le football camerounais.

Lire Aussi