Série "Ahoé" : La production de la saison 2 menacée par une crise
Crédit Photo ©DR

Série « Ahoé » : La saison 2 menacée par une crise

Lomé Actu, 19 juin 2024 – L’euphorie entourant la célèbre série togolaise « Ahoé » a pris une tournure amère. En effet, la saison 2 très attendue se trouve embourbée dans une crise de financement qui menace de briser les rêves des talents locaux à l’origine de cette production bien-aimée.

Après avoir captivé le public avec une première saison captivante de dix épisodes, l’équipe de la série avait de grandes ambitions pour poursuivre son voyage narratif. Une campagne de crowdfunding a été lancée.

Lire aussi  "Tous ceux qui parlent mal d’Adebayor iront en enfer", Camille Makosso

Le but était à réunir la somme stupéfiante de 200 millions de FCFA pour financer le tournage de la saison 2 et donner vie à leur vision créative.

Alors que la saison 1 d’Ahoé continue de captiver les téléspectateurs sur la TVT, le sort de sa suite attendue est en suspens.

La crise de financement menace l’avenir de la série bien-aimée « Ahoé »

Cependant, comme l’a révélé l’un des acteurs de la série, Clemens de Souza (qui interprète le personnage d’Aris), dans un message sincère publié sur Facebook, le chemin menant à la réalisation de leurs aspirations s’est heurté à un obstacle.

Lire aussi  Brésil : Un policier tire sur un joueur lors d’un match de foot ( Vidéo)

Les mots de M. de Souza brossent un tableau sombre des défis qu’ils endurent. L’angoisse de l’acteur est palpable lorsqu’il exprime sa tristesse de se sentir abandonné, un sentiment qui résonne profondément avec toute l’équipe d’Ahoé, qui s’est investie corps et âme dans ce projet.

En effet, le plaidoyer passionné de M. De Souza révèle les dures réalités auxquelles fait face l’industrie locale du divertissement, où les contraintes financières peuvent rapidement faire dérailler même les projets les plus prometteurs.

Lire aussi  Cameroun : Des jeunes se noient lors d’un concours de natation

Alors que l’incertitude plane sur l’avenir d’Ahoé, on ne peut s’empêcher de s’interroger. Que se passe-t-il vraiment en coulisses ? Les fonds récoltés sont-ils insuffisants ? L’aide promise par le gouvernement togolais est-elle insuffisante ? Ces questions sans réponse ne font donc qu’ajouter à la frustration et au désespoir des personnes talentueuses qui se sont investies dans ce projet.

Lire Aussi