Togo/Assemblée Nationale : Les parlementaires édifiés sur des politiques sensibles au genre

Les parlementaires édifiés sur des politiques sensibles au genre Ce mardi 11 octobre, le siège de la représentation nationale a accueilli une session de formation sous le thème : « des législatures inclusives pour des politiques sensibles au genre ».

Conjointement organisée par l’Assemblée nationale du Togo, le centre parlementaire canadien et le centre africain des affaires parlementaires, cette rencontre a été présidée par Madame Bodobodom KOULOUN, conseillère technique, représentant Madame la Présidente de l’Assemblée nationale.

Lire aussi  L'UFC en deuil : Le parti perd un important cadre

La Conseillère, technique, Madame Bodobodom KOULOUN, représentant Madame la Présidente de l’Assemblée nationale s’est réjouie du choix de ce thème qui permet d’améliorer « les politiques de développement et les droits de l’Homme en assurant la prise en compte des impacts différentiels des populations pauvres, en particulier les femmes et les filles dans les lois ».

Lire aussi  CEDEAO : Le Togo condamné à payer des millions de Fcfa aux enseignants

Une quarantaine d’élus et fonctionnaires parlementaires ont aussi, à l’occasion, échangé sur la terminologie, l’essence du projet « législatures inclusives », l’analyse comparative des sexes, les résultats obtenus suite à la mise en œuvre du projet et les perspectives.

Le Chef de projet, Emmanuel Komitsè Amouzouvi, après avoir remercié Madame la Présidente de l’Assemblée nationale pour a son attachement aux questions liées au genre, a exhorté les parties prenantes à redoubler d’efforts pour que les résultats escomptés soient atteints.

Lire aussi  France - Présidence de l’Assemblée Nationale : Un vétéran des députés annonce sa candidature

A noter que ce projet qui a débuté cette année prendra fin en 2026. Il soutient les législatures du Togo, du Ghana et du Kenya à être plus inclusives, plus sensibles au genre et plus transparentes.

Lire Aussi