Connecte-toi avec nous
plus de megas togocom

Société

Togo : Des cas de vols aggravés inhabituels enregistrés

Publié

au

u cours de cette commémoration, une cérémonie de destruction symbolique des armes illicites collectées par le gouvernement

Au Togo, des cas de vols aggravés et inhabituels sont enregistrés de 2021 à ce jour.

Les services de police ont enregistré plusieurs cas de vols aggravés inhabituels. Il s’agit des vols à mains armées commis au préjudice de couples dont les épouses ou compagnes sont souvent soumises à de viols collectifs. Ces malfaiteurs, souvent au nombre de trois (03) ou quatre (04) et se déplaçant à bord d’un véhicule, portent des cagoules et sont armés de deux (02) à trois (03) pistolet automatiques (PA).

Selon la police nationale, les intéressés ont toujours en leur possession des fils ou câbles électriques dont ils se servent pour ligoter des victimes avant de commettre leurs forfaits.
L’enquête ouverte a permis d’interpeller deux (02) individus de ce réseau de malfrats.

Groupe WhatsApp


Il s’agit du nommé Alphonse BB., de nationalité ivoirienne, né le 14 décembre 1992 à Soupré en RCI, sans profession qui a élu domicile au quartier Agodéké (banlieue est de Lomé). Arrivé à Lomé en 2020 il réside au quartier Agodéké dans un appartement meublé et se fait passer pour un vendeur de voiture. Le second répond au nom de Yannick alias Dieudonné, de nationalité togolaise, né le 11 Août 1999 à Issia (RCI), membre du réseau, il a loué une chambre dans le quartier Ablogamé.


La fouille de leur véhicule et les perquisitions de leurs domiciles ont permis de découvrir deux pistolets automatiques (PA) de marque Beretta et Z8 Millenium de fabrication sud-africaine et cinq (05) cartouches de 9mm, une machette, des marteaux, burins, pieds de biches, tenailles, des tournes-vices, deux (02) cagoules et plusieurs effets vestimentaires de couleur noire dont ils se servent pour faire croire à leurs victimes qu’ils sont des agents des forces de l’ordre en tenue noire.
Ils ont à leur actif plusieurs vols à mains armées et cambriolages suivis de viols collectifs :

Selon les informations, le 14 Août 2022 au quartier Agbata Gbodjomé, un couple attaqué à leur résidence s’est vu dépouiller neuf millions cent cinquante mille (9.150.000F), de colliers de valeur et de montres de marque. Il faut préciser que le chef de maison a été ligoté, sous la menace des armes à feu.

plus de megas togocom
Lire la suite
Publicité