moov portabilité moov portabilité moov portabilité
Togo : La croissance économique atteint un taux impressionnant, selon la FMI

Togo : La croissance économique atteint un taux impressionnant, selon la FMI

Lomé Actu, 13 juin 2024 – Selon une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Hans Weisfeld, la croissance économique du Togo a atteint un taux impressionnant de 5,6 % en 2023, accompagné d’un taux d’inflation modéré de 2,6 % en avril 2024. Cette évaluation fait suite aux récentes consultations du FMI au titre de l’article IV avec les autorités togolaises du 29 mai au 7 juin 2024.

La mission a salué les progrès substantiels réalisés par le gouvernement en matière de mobilisation des recettes, les recettes budgétaires globales atteignant 16,8 % du PIB en 2023. En outre, les autorités ont pris un départ louable en matière d’assainissement budgétaire, jetant les bases d’une croissance économique durable.

Réduction de la pauvreté et gains en matière de développement durable

Sous l’impulsion de la trajectoire de croissance élevée et soutenue, la part de l’extrême pauvreté au Togo a diminué pour atteindre 25,8 %, une amélioration notable par rapport aux 28,4 % enregistrés en 2018. Le pays a également fait des progrès significatifs dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), son degré de réalisation global passant à 56,3 sur 100, contre 54,7 en 2018, selon le tableau de bord de l’indice ODD.

Fait remarquable, ces réalisations ont été accomplies malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19, l’escalade des prix des denrées alimentaires et du carburant, et les préoccupations régionales en matière de sécurité – ce qui témoigne de la résilience du gouvernement et de son engagement en faveur du progrès.

La croissance économique du Togo en marche

Les autorités togolaises ne relâchent pas leurs efforts pour renforcer la viabilité de la dette par un assainissement budgétaire favorable à la croissance, principalement en augmentant les recettes fiscales tout en améliorant l’efficacité des dépenses. Parallèlement, elles poursuivent activement les réformes structurelles visant à stimuler la croissance, y compris les initiatives en cours pour améliorer le climat des affaires.

En outre, le gouvernement donne la priorité à l’inclusion en augmentant les dépenses sociales et en orientant les ressources vers les personnes vulnérables, grâce à des transferts en espèces plus importants. Les efforts actuels des autorités pour établir un numéro d’identité biométrique pour l’ensemble de la population et compiler un registre social unifié des individus et des ménages vont renforcer ces mesures de soutien ciblées.

La mission du FMI s’est déclarée convaincue que, sauf chocs exogènes, les performances économiques du Togo devraient rester solides et que les résultats sociaux devraient continuer à s’améliorer, grâce aux efforts concertés du gouvernement.

Lire Aussi