moov portabilité moov portabilité moov portabilité
Togo/ Sécurité routière : Un quartier du Golfe 5 inaugure deux joyaux

Togo/ Sécurité routière : Un quartier du Golfe 5 inaugure deux joyaux

Le quartier Totsi Batomé, dans la commune de Golfe 5, a connu une transformation remarquable grâce à la réhabilitation artistique de deux carrefours centraux. Ce projet est porté par le conseiller municipal Théophile Anani PANOU en partenariat avec la mairie d’Aflao Gakli.

L’initiative a été célébrée par une cérémonie d’inauguration le 14 mars 2024. L’événement a été rehaussé par la présence de chefs traditionnels, de conseillers locaux et de dirigeants d’associations de jeunes et de femmes, soulignant ainsi l’esprit collectif de la communauté.

Le croisement de l’art et de la sensibilisation à Golfe 5

Les carrefours nouvellement baptisés « Affection » et « Blewu » (qui signifie « prudence ») sont plus que de simples intersections. Ce sont les balises d’un message qui résonne auprès de tous les usagers de la route à Golfe 5. Ces noms ont été choisis pour refléter les valeurs communautaires d’attention et d’hospitalité, dans le but plus profond de réduire les accidents de la route et de promouvoir une conduite sûre.

M. PANOU a éloquemment lié le concept à la joie universelle de l’affection maternelle. Il exhorte les conducteurs à se souvenir de leurs proches et de l’importance de rentrer à la maison en toute sécurité.

« Notre carrefour fait ainsi appel à la culture de l’affection maternelle. Plus important encore, tout usager de ces carrefours doit se rappeler de l’affection maternelle et donc de sa mère ou de la mère de ses enfants qu’il devra retrouver chez lui à une seule condition s’il roule avec prudence et sûreté. En résumé, pour l’affection maternelle, je reste prudent en circulation », a expliqué le porteur du projet

Cette initiative a été accueillie avec enthousiasme par les dirigeants de la commune de Golfe 5. Ils ont encouragé la reproduction de projets aussi significatifs. Le deuxième adjoint au maire, Koubalo BADJAMLA, a souligné le rôle de la communauté dans l’entretien de ces « joyaux » et le respect du code de la route afin de préserver leur beauté et leur utilité.

Lire Aussi