Togo : Un don de plus de 200 millions FCFA pour le centre des maladies infectieuses (CMI) de Kara

Togo : Un don de plus de 200 millions FCFA pour le centre des maladies infectieuses (CMI) de Kara

Lomé Actu, 09 juin 2024 – Le Centre des maladies infectieuses (CMI) de Kara a reçu un don d’équipement médical d’une valeur de plus de 400 000 euros. C’est une avancée significative pour renforcer l’infrastructure des soins de santé au Togo.

Cet équipement de pointe est acquis grâce au financement de la République fédérale d’Allemagne par l’intermédiaire de la banque de développement KFW. Le 6 juin 2024, le ministre de la Santé du Togo, le professeur Moustafa Mijiyawa, a eu l’honneur de recevoir personnellement l’équipement à Kara.

Un coup de pouce majeur grâce à un équipement médical financé par l’Allemagne

Le lot complet comprend du matériel de réanimation de pointe, des unités de stérilisation, des systèmes de réfrigération pour la conservation des corps, du matériel informatique et de bureau, du mobilier médical, ainsi qu’une série de petits équipements et d’instruments.

Cet équipement constitue une partie essentielle du programme « ProSanté », mis en œuvre par la GIZ-Togo, qui vise à renforcer le système de santé du pays, avec un accent particulier sur la santé reproductive et les droits sexuels. Le ministre s’est réjoui de cet équipement performant, qu’il a qualifié de fruit d’une excellente coopération germano-togolaise, au service de l’intérêt supérieur de la communauté.

«Cet outil va rentrer dans le grand cadre de la lutte contre les maladies transmissibles, notamment les maladies infectieuses et vient renforcer deux autres volets à savoir la prévention par la vaccination et la lutte contre le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA », a expliqué le professeur Mijiyawa.

Construit pour un coût de 2,4 millions d’euros, le CMI Kara est un centre de référence pour les maladies infectieuses dans la région. En outre, neuf autres centres ont été créés dans les régions du pays, fournissant un cadre pour la gestion rapide des maladies épidémiques et servant de centres conventionnels en temps normal.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *