UEMOA : Le Togo reste un bon élève des réformes communautaires

UEMOA : Le Togo reste un bon élève des réformes communautaires

Lomé Actu, 12 juin 2024 – Le Togo continue de briller par sa capacité à appliquer les réformes préconisées par l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Selon les conclusions de la 9ème revue politique de l’Union au Togo, tenue lundi à Lomé, le pays a validé 76% des exigences de l’organisation en 2023.

Un taux de mise en œuvre similaire à celui de 2022, mais d’autant plus remarquable que le nombre de réformes évaluées a augmenté, passant de 127 à 131. Une performance saluée par tous les acteurs.

Efforts récompensés dans Divers Domaines

Dans le détail, le Togo a notamment satisfait aux critères de l’UEMOA concernant la modernisation des textes sur les marchés publics et les partenariats public-privé (PPP). Le pays s’est aussi illustré dans la préparation et publication des rapports d’évaluation des dépenses fiscales, le renforcement du cadre légal du contrôle des finances publiques ou encore la production du document de déclaration des risques budgétaires.

La mise en place de l’assurance maladie universelle figure également au rang des progrès soulignés par l’Union. Des avancées rendues possibles grâce à l’engagement ferme du gouvernement, mais aussi au soutien indéfectible des partenaires techniques et financiers.

« Les avancées significatives enregistrées dans la mise en œuvre des réformes sont le résultat, au-delà de l’engagement du Gouvernement, de l’appui multiforme des Partenaires Techniques et Financiers qui font confiance au Togo dans sa marche vers le progrès et le développement économique au bénéfice de ses populations« , a souligné le ministre du Commerce, Kayi Mivedor, lors de la publication des résultats en présence du président de la Commission de l’UEMOA.

A l’issue de la revue, les conclusions ont été présentées au Premier ministre Victoire Dogbé. Une reconnaissance supplémentaire pour le Togo, désormais coutumier des bons points en matière de réformes communautaires.

Lire Aussi