Screenshot

USA : Un donneur de sperme, père de 165 enfants fait une grande annonce

Lomé Actu, 19 Juin 2024 – Depuis qu’il a commencé à faire don de sa semence, l’Américain a engendré pas moins de 165 enfants à travers le monde. Un exploit qui lui a valu d’être surnommé « Sperminator » par les médias américains.

La fin de carrière approche à grand pas pour Ari Nagel. Ce super géniteur de 48 ans a annoncé au New York Post vouloir arrêter de donner son sperme à l’âge de 50 ans.

Lire aussi  Brésil : Un policier tire sur un joueur lors d’un match de foot ( Vidéo)

« Physiquement, je peux continuer, mais il peut y avoir des risques accrus par exemple d’autisme chez l’enfant quand le père est âgé », justifie-t-il.

Bien qu’impressionnant, ce nombre reste largement inférieur à celui de David Wozniak, dont l’histoire a inspiré le film Starbuck (2012). Le Canadien avait découvert être le père de 533 enfants.

Ari Nagel : « Dix femmes sont actuellement enceintes de moi »

En attendant la retraite, l’homme continue de faire ses dons une à deux fois par semaine dans des cliniques ou en remettant les échantillons directement aux concernées.

Lire aussi  Scout LaRue : La fille de Bruce Willis fait tourner les têtes dans un magasin de prêt à porter

«Dix femmes sont actuellement enceintes de moi aux États-Unis, au Canada, en Asie, en Afrique et en Europe », affirme l’homme qui tient les comptes.

Ari Nagel note le nom de tous ses enfants biologiques, ainsi que leurs adresses, leurs dates d’anniversaire et leurs numéros de téléphone.

« Certaines mères ne veulent pas que je joue un rôle, mais je leur laisse la possibilité de changer d’avis, et la plupart le font une fois que l’enfant est un peu plus âgé et commence à poser des questions », indique-t-il 

Lire aussi  Miss Univers 2024 : La représentante de la France est connue

Lire Aussi