Lutte contre la violence faites aux femmes : L’UE prend une mesure historique

1 lecture minimale

Paris, 24 avril 2024 (Lomé Actu)- Le Parlement européen a adopté une loi pionnière visant à lutter contre les violences faites aux femmes au sein de l’Union européenne.

Ce texte, fruit de longues négociations, interdit notamment le mariage forcé et les mutilations génitales féminines, renforce la lutte contre le cyberharcèlement et améliore l’accès des victimes à la justice et aux soins de santé.

L’adoption de cette loi, saluée par de nombreux eurodéputés, marque une étape importante dans la protection des femmes et la promotion de l’égalité des genres. Malgré cette avancée majeure, le texte final ne comprend pas de disposition relative au viol, faute d’accord entre les États membres sur une définition commune.

Ce point a suscité des réactions mitigées et des critiques de la part des associations de défense des droits des femmes et de certains eurodéputés qui dénoncent un manque de volonté politique. Bien que cette loi représente un progrès significatif, le combat pour l’éradication des violences faites aux femmes en Europe reste un chantier en cours.