moov portabilité moov portabilité moov portabilité
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré rattrapé par son passé sur Facebook ?

Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré rattrapé par son passé sur Facebook ?

L’existence présumée d’un compte Facebook lié au chef de l’État burkinabé, le capitaine Ibrahim Traoré, a suscité un vif débat dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. La controverse a éclaté après que la Direction de la communication et des relations presse de la Présidence du Faso a publié un communiqué niant la présence du président burkinabé sur les plateformes de médias sociaux.

Selon ce communiqué, la Présidence est régulièrement saisie de tentatives d’escroquerie par des individus se faisant passer pour le chef de l’Etat et prétendant agir en son nom. Le communiqué affirme catégoriquement que le capitaine Ibrahim Traoré n’a pas de compte Facebook, TikTok, Instagram ou YouTube, et que seul un compte X certifié a été créé comme canal de communication personnel à côté des canaux institutionnels de la Présidence.

Le compte Facebook présumé du capitaine Ibrahim Traoré suscite la controverse au Burkina Faso

La déclaration a donc servi d’avertissement au public, appelant à la vigilance contre de telles usurpations d’identité et menaçant de poursuites judiciaires toute personne utilisant abusivement les données personnelles de Traoré ou usurpant son identité sur les réseaux sociaux.

Cependant, la controverse a pris une tournure inattendue lorsque Maixent Somé, un chroniqueur bien connu de l’actualité africaine sur les médias sociaux, a réagi à la déclaration de la présidence en partageant des captures d’écran d’un compte Facebook portant des images du capitaine Ibrahim Traoré. Il est intéressant de noter que le nom d’utilisateur du compte est ‘Vassili Koslov’.

« Le communiqué de presse de la Présidence du Faso est exact. Le capitaine Ibrahim Traoré n’a jamais eu de compte Facebook. C’est le citoyen russo-burkinabè Vassili Koslov qui en a un, et depuis longtemps ! 😁“, peut-on lire dans le tweet de Somé.

Notamment, « Vassili Koslov » est un personnage du jeu vidéo ultra-violent Call of Duty. Cette révélation a ensuite conduit certains à encore remettre en question les relations entre le président du Burkina Faso et la Russie.

Lire Aussi